Nos engagements de qualité et de sécurité des soins

Les objectifs de la démarche qualité :

  • Améliorer le service médical rendu au patient ;
  • Pouvoir assurer aux patients des soins, une prise en charge et une prestation de qualité ;
  • S’inscrire dans les processus d’évaluation de la Haute Autorité de Santé (HAS) ;
  • Publier les résultats des différentes procédures d’évaluation de nos établissements, dont le rapport de certification, consultables sur :
    www.has-sante.fr 
  • Afficher les résultats des IPAQSS (Indicateurs pour l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins) et les indicateurs de lutte contre les risques d’infections dans l’établissement (consultables sur le site Scope Santé : www.scopesante.fr) ;
  • Permettre aux différentes instances représentées d’apporter leur concours technique à l’établissement ;
  • Faire participer à la vie de l’établissement, les représentants des usagers et des associations de patients afin qu’ils facilitent l’expression des patients et favorisent le dialogue avec les professionnels de santé.

Bien identifié(e) – bien soigné(e)

« Vous êtes unique, votre prise en charge aussi. Aidez-nous à bien vous identifier pour bien vous soigner. »

L’Hôpital privé Saint-Martin est engagé dans une démarche d’identitovigilance.

La saisie précise de votre identité est, pour vous et nous, gage de sécurité :

  • Nom de famille (= nom de naissance)
  • Nom d’usage (= nom marital)
  • Prénom (le 1er prénom inscrit sur votre carte d’identité avant la virgule)
  • Date de naissance

Ainsi, à tout moment, avant, pendant ou l’issue de votre séjour, l’ensemble des professionnels vous invitera à décliner votre identité à chaque étape de votre prise en charge. Soyez, avec nous, acteurs de votre identification.

Les informations d’identité que nous recueillons sont :

  • Le nom de famille (= nom de naissance)
  • Le nom d’usage (= nom marital)
  • Le prénom (le 1er prénom inscrit sur votre pièce d’identité avant la virgule)
  • La date de naissance

Si votre appellation d’usage est différente de celle indiquée sur la pièce d’identité présentée (changement de situation maritale sans mise à jour de la CNI, préférence personnelle, etc.), vous pourrez faire rectifier les données administratives vous concernant à tout moment, à la condition expresse de présenter un document officiel attestant de cette identité différente. Pour vos visites ou vos communications, n’oubliez pas de prévenir votre entourage du nom par lequel vous serez identifié(e) durant votre séjour.

En savoir plus sur l’hygiène et prévention du risque infectieux

 

Des instances « qualité et de prévention des risques » impliquées

Chaque instance clé définit ses missions et ses objectifs en fonction des orientations de l’établissement, analyse l’ensemble des données de son domaine de compétence et assure le suivi des actions définies, en logique déclinaison des axes de la politique qualité et prévention des risques.

CME : Commission Médicale d’Etablissement

Instance représentative des praticiens de l’établissement, la CME est chargée d’assurer l’interface entre ces derniers et la direction d’établissement. Son domaine de compétences porte sur la démarche qualité, l’organisation des soins, la validation des orientations stratégiques de l’établissement.

CLIN : Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Le CLIN est garant de notre stratégie active de prévention des infections.

Les infections liées aux soins sont des infections qui peuvent être contractées au cours d’une hospitalisation, mais dont la fréquence est heureusement faible.

Les germes responsables de ces infections peuvent être soit nos propres germes présents sur la peau, dans notre tube digestif, soit être transmis à partir d’un malade porteur, par l’intermédiaire du personnel de soins, soit provenir de l’environnement (eau, air et surfaces).

Certains facteurs peuvent favoriser la survenue de ces infections, tels que certains gestes (sondes urinaires, perfusions, interventions chirurgicales…) ou certaines situations où les défenses immunitaires peuvent être altérées (nouveau-nés, personnes âgées, personnes immunodéprimées, etc.).

Ainsi, le CLIN et son Équipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH) veillent en particulier sur l’hygiène :

– des locaux et de l’environnement,

– des installations médicales et chirurgicales,

– des instruments de diagnostic et de chirurgie, en particulier leur désinfection et leur stérilisation,

– du personnel, au travers de l’hygiène vestimentaire et de l’hygiène des mains.

La prévention des infections repose sur l’adoption des meilleures pratiques d’hygiène, recommandées par les sociétés savantes. Leur respect est évalué en continu dans tous les services et le nombre d’infections est étroitement surveillé.

L’établissement participe annuellement à la journée nationale « Hygiène des mains », et s’inscrit au long cours dans le « Programme National de Lutte contre les Infections Nosocomiales ».

CLUD : Comité de Lutte contre la Douleur

Son but est de mettre en place des actions d’amélioration de la prise en charge de la douleur des patients. Ce Comité se réunit tous les 2 mois environ.

Le CLUD établit des protocoles de prise en charge contre la douleur, en lien avec les médecins de l’établissement. Il est chargé de la formation douleur du personnel soignant, d’organiser des manifestations diverses pour mobiliser les professionnels à ce sujet (participation aux journées de lutte contre la douleur, etc.). Il réalise des enquêtes ponctuelles auprès des patients et du personnel afin de vérifier le suivi de cette prise en charge et donne lieu, si besoin, à des plans d’actions.

Une équipe pluridisciplinaire est en place au sein de notre établissement ; elle est composée du président du CLUD, de l’infirmière référente douleur de l’établissement et de référents douleur présents dans chaque service.

Ces membres ont pour mission d’évaluer votre douleur pendant votre séjour et de mettre en place des protocoles de lutte contre la douleur en coordination avec les praticiens. N’hésitez pas à les solliciter au cours de votre séjour en cas de besoin.

CDU: Commission Des Usagers

La Commission des Usagers, présente au sein de l’établissement, participe à l’élaboration de la politique menée dans l’établissement en ce qui concerne l’accueil, la prise en charge, l’information et les droits des usagers. Elle est associée à l’organisation des parcours de soins ainsi qu’à la politique de qualité et de sécurité élaborée par la commission médicale d’établissement.

Elle est informée de l’ensemble des plaintes et des réclamations formulées par les usagers de l’établissement ainsi que des suites qui leur sont données. La composition et les modalités de fonctionnement de la commission sont fixées par décret (Décret n° 2016-726 du 1er juin 2016).

CLAN : Comité de Liaison de l’Alimentation et de la Nutrition

Ce comité a pour objectif :

– d’améliorer constamment la prise en charge nutritionnelle et de dépister le risque nutritionnel,

– de mettre en place un suivi de l’itinéraire « restauration » du patient,

– tenir compte des attentes et besoins des patients « convives ».

Le CLAN est une structure consultative participant par ses avis ou propositions à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des malades et de la qualité de la prestation restauration.

Le comité est composé de différentes catégories professionnelles, concernées par le plateau du patient (du personnel de restauration aux médecins en passant par le personnel paramédical).

La nutrition est une composante du soin qui fait l’objet d’une organisation et de règles spécifiques.

CSTH : Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance

Il assure la mise en œuvre des procédures transfusionnelles, organise la prévention des risques transfusionnels et travaille à l’amélioration et la sécurisation continues du processus transfusionnel dans l’établissement.

COMEDIMS : Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux

Cette commission est chargée de l’élaboration :

– de la liste des médicaments et dispositifs médicaux stériles dont l’utilisation est recommandée dans l’établissement,

– des recommandations en matière de prescriptions et de bon usage des médicaments (et notamment des antibiotiques) et des dispositifs médicaux,

– d’action de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse.

Conseil de bloc

Le conseil de bloc a pour rôle d’élaborer les règles de fonctionnement du bloc opératoire relatives :

– à l’organisation du plateau technique dans un but d’optimisation des ressources et des moyens,

– à la qualité et la sécurité de la prise en charge des patients,

– aux conditions de travail des personnels,

– aux conditions d’exercice des praticiens opérateurs et anesthésistes.

Comité d’éthique

Ses missions se déclinent à 3 niveaux :

– identifier les pratiques professionnelles existantes sur Saint Martin, tant sur le plan des soins qu’au niveau organisationnel ou social,

– veiller à porter un regard éthique sur toutes les actions et situations qui soulèvent des questions au sein de l’organisation,

– intégrer la réflexion éthique dans la gouvernance de l’établissement.

 

Développement durable

pix-DDLa préservation de l’environnement et le développement durable sont des engagements quotidiens. En effet, dans leurs objectifs, nos établissements de santé ont une responsabilité et un devoir d’exemplarité dans la mise en oeuvre d’une politique de développement durable.

C’est pourquoi le Groupe MédiPôle Partenaires souhaite avoir une politique volontariste, preuve des responsabilités qui sont les siennes en la matière, en mettant une démarche coordonnée entre ses établissements pour valoriser les actions déjà entreprises et définir celles à venir tout en conservant leur mission première : prendre soin de votre santé.
À partir d’axes de réflexion et d’audits réalisés dans chacun des domaines (maîtrise des énergies, des déchets, prévention…), des plans d’actions hiérarchisés sont mis en oeuvre et suivis par les comités référents.